# Peut-on trouver du plaisir à préparer son voyage sur le web ?  # Où écouter, lire ou regarder les histoires et paysages de celles et ceux  chez qui l’on va se rendre ?  # Comment trouver celles et ceux qui  exercent leurs métiers avec passion ? # Comment voyager d’humain à humain, dignement, dans le respect de chacun ? # Comment faire du voyage un moment qui nous transforme de par la richesse des échanges qu’il permet ?

Ces questions, EKITOUR se les pose en permanence et tente d’y répondre dans l’intérêt général.

Le voyage est parfois à l’origine de choix de vie, il est un atout pour comprendre le monde dans lequel nous vivons, il est une ressource économique pour de nombreuses personnes. L’industrialisation du tourisme, la dysneydanlisation des destinations, l’intrusion des plateformes collaboratives font que voyager est devenu incertain sans parler de celles et ceux qui n’en n’ont pas les moyens.

Pourtant, les acteurs du tourisme social, dont nous faisons partie, n’ont pas disparu, les lieux culturels continuent de programmer, les marchés de producteurs se développent, les érudits locaux poursuivent leurs recherches historiques et, depuis peu, internet pourrait nous permettre d’avoir accès directement et librement à ses personnes et leurs créations et savoirs. Le voyage est toujours possible.

Il nous aura fallu trois ans de recherche et de réflexion pour imaginer et  construire une plateforme coopérative de voyage qui propose de voyager d’humain à humain : Les oiseaux de passage. Une plateforme pensée et construite en commun par celles et ceux qui vont la faire vivre, une plateforme qui place l’humain et le voyage au centre.

La coopérative Les oiseaux de passage propose pour l’année 2018, « année européenne du patrimoine culturel« , de contribuer au débat public à travers une édition et un événement qui donne la parole à celles et ceux qui ont nourri notre réflexion et notre compréhension sur des sujets parfois nouveaux pour nous, comme l’économie collaborative, délaissés comme le « tourisme pour tous » ou plus méconnus comme l’hospitalité ou les droits culturels.

photo-profil-en-collecte-les-oiseaux-de-passageNous avons opté pour un financement participatif avec l’appui de J’adopte un projet pour d’ici fin février 2018 récolter 6.000 euros. Les dons possibles commencent à 10 euros et les contre parties diverses vont de votre nom dans la publication jusqu’à un voyage. On compte sur vous! > participer au financement

La publication et l’événement public porteront sur ce que nous avons appris et compris sur l’économie collaborative, les principes coopératifs et les droits culturels appliqués au voyage, sur les raisons qui nous amènent à vouloir la mettre en œuvre sans créer de nouvelles « étiquettes » en prenant comme cadre l’état de droit, comme horizon les droits humains et comme voie la coopération, sur notre capacité à innover à partir du commun, des droits culturels et des principes coopératifs et de témoigner de notre histoire particulière du simple fait d’être partie pour une fois de communautés existantes, parfois de longue date, pour créer une plateforme internet, et non des seuls développeurs et investisseurs.