France Active s’engage au côté de H2H

Le comité d’engagement de France Active du mercredi 27 juillet 2016 a confirmé son soutien au lancement d’H2H via le programme Fonds de Confiancequi va permettre à l’agence de tourisme social Ekitour de porter l’incubation pour 6 mois de Prosper Wanner, co gérant de la coopérative H2H, pour permettre à cette nouvelle entreprise sociale de voir le jour. Pionnier de l’économie sociale et solidaire, France Active accompagne et finance depuis plus de 25 ans les entrepreneurs engagés pour leur donner les moyens d’agir.

Ce financement vient clôturer le premier tour de table d’H2H auquel sont associés les fondateurs, le Crédit Mutuel via un emprunt bancaire, la Région Poitou-Charentes et la Banque Publique d’Investissement BPI France. Prochain tour de table en octobre 2016 avec une présentation du cahier des charges des outils web, l’identité d’H2H, le modèle économique, les partenariats stratégiques mis en place et l’écosystème constitué.

Invitation à marcher dans les récits de voyage d’H2H

H2H recit - copieH2H met en ligne son premier catalogue de « récits de voyages », une invitation à venir marcher dans les pas de ceux qui habitent là où vous devez vous rendre, que ce soit en vacances, pour travailler, voir votre famille ou autre.

Ce catalogue ne préfigure pas de l’interface dont disposera H2H. Il a pour objectif d’illustrer concrètement des itinéraires que nous sommes en mesure de proposer. Toutes ces offres ont été conçues avec les communautés de l’écosystème de H2H. L’interface a été développée en interne.

C’est un travail  « en cours de réalisation », pour partager nos propositions et avancées pour le futur d’H2H afin d’avoir vos retours. Il y a donc des imperfections qui seront gommées au fur et à mesure et certainement des perturbations dans l’affichage quand nous ferons des tests de modification.

Une vingtaine de récits sont déjà en ligne afin d’illustrer la grande diversité des offres d’hospitalité des communautés d’H2H : partez pour un toxic tour de l’Estaque,  en déplacement professionnel à Marseille Nord ou en Seine Saint-Denis, ramer dans la Lagune de Venise, vivre en terre salée à l’ile de Ré, en insurrection touristique à Saint-Denis, dans les jardins de Giverny, en classe écolo dans les Deux-Sévres, au côté d’une personne hospitalisée à Marseille ou découvrir l’architecture de la « città del Duce », instrument de propagande fasciste.

N’hésitez pas à envoyer vos commentaires à contact@h2h.coop

Saint Denis, atelier sur la place des artisans dans H2H

H2H, accompagné par l’agence web Silex, a organisé à Saint Denis son quatrième atelier sur les outils web autours des besoins et attentes des artisans. L’occasion de partager les avancées du processus avec les membres de l’écosystème local d’H2H réunis par le tiers lieu coopératif Point Carré.

L’offre d’H2H s’est élargie à de nouveaux lieux d’hospitalité possibles – co working, Fab lab, ateliers – et à de nouvelles activités liées aux savoirs et savoir-faire – visites, formations, ateliers, coproduction, etc. L’atelier a porté ensuite sur les modalités de coopération entre les membres de l’écosystème local d’H2H : hébergeurs chez l’habitant, hébergeurscollectifs, guides urbains, artisans, tiers lieux, etc.

Au total, à travers ces deux mois d’ateliers itinérants, une vingtaine de « personae », usagers futurs des outils web d’H2H, a été identifié par l’agence web Silex avec chacun leur personnalité, usages, besoins et attentes. Prochaine étape, l’écriture du cahier des charges des outils web d’H2H, une proposition sur son identité par Civic City et une première application de son modèle économique à son éco système actuel.

pointcarre

Ateliers marseillais d’H2H sur les voyageurs, les assembleurs et les producteurs d’hospitalité et de récits

13599801_887494081383771_4951542898824612375_n

Les 4 et 5 juillet, Hôtel du Nord a accueilli à Marseille plusieurs ateliers H2H sur la création des nouveaux outils web et sur l’identité H2H d’humain à humains.  Une quinzaine de sociétaires de la coopérative Hôtel du Nord a participé activement à ces deux jours de travail au côté des co gérants d’H2H, de membres de son écosystème – Ekitour,Givernet, Bureau des Guide GR2013 – et de partenaires invités comme l’association des conservateurs (agccpf Paca) ou l’agence de voyage Génération voyageurs.

Les ateliers ont porté sur les usages, les attentes et la place des producteurs d’hospitalité (hébergements, balades), des producteurs de données culturelles (récits, produits locaux, archives, créations), des assembleurs (agences de voyage, agence réceptive) et des passagers (étudiants, professionnels, santé, tourisme culturel, famille, …).

Il s’est déroulé à la Friche Belle de Mai, dans les locaux de Radio Grenouille, au centre social de Saint Antoine et à laGare Franche et a été animé avec l’Agence web Silex de Marseille retenue pour accompagner la partie web et avecCivic City sur la partie identité.

Prochaine étape en Seine Saint Denis le 13 juillet pour un atelier sur les artisans au sein de H2H.

Venise, atelier sur le modèle économique de H2H

Les réseaux fondateurs de H2H ont élaboré une proposition de modèle économique à partir de leurs pratiques, des offres existantes et la mise en application sur des cas concrets : passagers, agences de voyages, hébergeuses collectifs et individuels, producteurs.

modele eco 2En considérant que le métier central d’H2H est celui d’un agrégateur d’offre d’hospitalités par leur mise en récit, le modèle proposé repose sur une offre « BtoBtoC » :  une plate-forme coopérative fonctionnant comme un réseau social entre producteurs d’hospitalité, passagers, assembleurs et communautés d’hôtes.

Un modèle à tester, valider et amender dans les semaines à venir !

Accueilli dans les bureaux du Conseil de l’Europe à Venise, le workshop fut aussi l’occasion de faire une présentation du projet à l’association Faro Venezia  et de comprendre pourquoi Venise a autant besoin de laconvention de Faro et d’H2H qu’une autre ville afin de soutenir ses derniers habitants qui se battent pour qu’elle reste une ville plurielle.

Des hébergeurs collectifs réunis pour construire H2H

IMG_2389Le 13 juin à Poitiers, un groupe d’hébergeurs collectifs,  réuni avec le soutien de l’Agence de Développement Touristique des Deux-Sèvres : le Hameau du Nay, le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement de Gâtine Poitevine, La Maison Peleboise à la Couarde, le réseau d’auberges de jeunessede Charente Maritime ainsi que le réseau national d’hébergements collectifs Ethic Etapes, ont mené un travail coopératif pour designer le modèle d’activité de la plate forme.

Une journée où les professionnels ont fait état de leurs besoins et envies pour construire leur plate-forme coopérative de service et penser les services utiles aux hébergeurs collectifs.

 

Un travail autour des « users stories » mener grâce à l’agence web Silex Taille Numérique qui assiste H2H dans la définition de l’outil technique.